AccueilÀ l'écranA l'écran - InstrumentalSpoiler alert : fin de série pour The Legend of Zelda !

Spoiler alert : fin de série pour The Legend of Zelda !

JEUX VIDÉO – Lully, Mozart et Beethoven ont écrit il y a plusieurs siècles des règles musicales qui perdurent encore aujourd’hui, même dans les jeux vidéo ! Des musiques de l’iconique plombier moustachu à la casquette rouge (Mario), en passant par celles du hérisson bleu (Sonic), nous allons toutes les deux semaines en décrypter une nouvelle, jouée par un orchestre philharmonique ou symphonique. Aujourd’hui : fin de la longue série Zelda, avec le très attendu Tears of the Kingdom

Pour clôturer notre série spéciale et la sortie du jeu Tears of the kingdom, quoi de mieux que la dernière musique du jeu ?

L’importance de la fin

La musique de crédits est souvent un moment inoubliable, n’importe quel jeu vidéo, concluant l’aventure du joueur tout en laissant une impression qui s’inscrit dans le temps et la mémoire de chacun. Dans le très attendu jeu « Tears of the Kingdom », la suite tant espérée de « Breath of the Wild », les compositeurs Manaka Kataoka, Maasa Miyoshi, Masato Ohashi et Tsukasa Usui ont su créer une bande-son exceptionnelle pour accompagner ce moment crucial. Cette composition musicale épique fusionne habilement l’utilisation émotionnelle de l’erhu, des touches jazz et une narration sonore captivante, capturant les moments les plus marquants de l’aventure de Link, de la résurrection du roi des Démons Ganondorf jusqu’au dernier saut héroïque de Link dans le vide pour attraper la main de la princesse.

L’erhu, héros du son

Au cœur de la musique des crédits de « Tears of the Kingdom » réside l’erhu, un instrument traditionnel chinois. Les compositeurs ont su exploiter les possibilités expressives de cet instrument à cordes frottées pour créer une mélodie émouvante et poignante, évoquant le courage, le sacrifice et les liens indéfectibles tissés tout au long de l’aventure de Link. Chaque note de l’erhu résonne avec une intensité captivante, transportant les auditeurs dans le monde fantastique de « Tears of the Kingdom ».

Joueur d’Erhu ©DR
Une touche de modernité

Les compositeurs ont enrichi la musique des crédits en y incorporant des éléments du jazz, apportant ainsi une touche de renouveau. Des harmonies sophistiquées, enjouées et des rythmes syncopés fusionnent avec les autres instruments pour créer une expérience musicale riche et dynamique. Cette combinaison unique entre des influences traditionnelles et contemporaines offre une variété de textures sonores, reflétant ainsi la diversité des expériences vécues par Link tout au long de son périple.

Capture d’écran du jeu

Revivre l’Aventure de Link

La musique des crédits de « Tears of the Kingdom » agit comme une narration sonore, subtile mais puissante, retraçant les moments clés de l’aventure de Link. Les passages musicaux soigneusement orchestrés correspondent aux événements marquants de l’histoire, permettant aux joueurs de revivre leurs moments préférés tout en contemplant les noms des créateurs défilant à l’écran. Des crescendos intenses et angoissants accompagnent les batailles épiques contre Ganondorf, tandis que des passages plus doux et contemplatifs reflètent les moments de réflexion et de connexion entre les personnages.

Bientôt 40 ans de musique

La musique des jeux de la franchise Zelda a connu une évolution remarquable au fil des années. Depuis les premiers opus, elle est passée de mélodies simples et entraînantes à des orchestrations grandioses et émotionnelles. Chaque compositeur a apporté sa touche unique, créant des thèmes mémorables et des ambiances qui captivent les joueurs. De la « Triforce » emblématique à l’envolée épique d' »Ocarina of Time » et à l’atmosphère immersive de « Tears of the Kingdom« , la musique des Zelda a su évoluer et devenir un pilier essentiel de l’expérience de jeu, nous transportant dans des mondes fantastiques et nourrissant notre lien émotionnel avec les aventures de Link.

Bons pour les fans : le concert live de la BO de the Legend of Zelda : breath of the wild
- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]