AccueilSpectaclesComptes-rendus de spectacles - LyriqueNatasha St-Pier s'offre une cathédrale

Natasha St-Pier s’offre une cathédrale

CONCERT – Mardi soir, Natasha St-Pier a interprété dans la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides un programme de chansons françaises. Elle nous a ressuscité quelques-uns de ces grands noms qui ont si bien su apprivoiser cet art : Alain Souchon, Michel Fugain, Gilbert Bécaud, Michel Legrand, Serge Gainsbourg, Édith Piaf, Charles Aznavour… Un concert-hommage, une pierre de plus dans la saison musicale des Invalides !

Sous le ciel de Paris…

Le majestueux cénacle de la cathédrale où siège le diocèse aux Armées se prête particulièrement bien à l’exercice : dans le chœur, une chanteuse, accompagnée de six instrumentistes – piano, clarinette, violon, alto, violoncelle, contrebasse. L’imposante et hiératique beauté de l’architecture, dans un lieu chargé d’histoire militaire, se mêle à l’intime du genre musical : la chanson française. Les musiciens entrent sur la « scène » en contournant le chœur, comme par une porte détournée ; la cathédrale est remplie à bloc, mais le silence se fait, naturellement. Entre Natasha St-Pier, dont la robe grise et brillante étincelle de milliers de petits éclats. On ne la connaît pas forcément dans le répertoire qu’elle a choisi d’interpréter ce soir, mais elle possède la subtilité, la finesse, et assurément la spiritualité nécessaires pour s’y adonner.

Sous le dôme des Invalides s’envole donc une chanson… Le sentiment mis à l’honneur fut, dans une première partie, la mélancolie. Sur des paroles de Jean Dréjac, Hubert Giraud chante Sous le ciel de Paris, hymne à la capitale ainsi qu’aux millions d’amants et de musiciens qui la peuplent.  Les moulins de mon cœur de Michel Legrand suivent la ligne mélodique d’une cadence à la Mozart, et savent si bien susciter les larmes. Suivent La Bohème de Charles Aznavour ou La chanson des vieux amants de Jacques Brel… La seconde partie du récital proposait des couleurs plus engagées, plus personnelles, avec des textes d’Alain Souchon Foule sentimentale ou de Michel Berger Le paradis blanc.

St-Pier s’offre une cathédrale

Natasha St-Pier a merveilleusement su tirer parti de la richesse musicale et poétique de ces chansons à textes. Elle l’a fait avec une finesse dans la voix et une élégance dans la posture qui sont admirables. Sa voix sait chercher la vibration jusque dans l’intensité d’un pianissimo, s’éteindre en se brisant, puis se raviver avec force dans un élan de rupture qui la pousse jusqu’aux étoiles. Rien n’est affecté : sa manière de chanter transmet avec une implacable vigueur et une insoudable douceur sa compréhension personnelle des textes, qu’elle aime et qu’elle fréquente avec aisance.

À lire également : Noël 2020, le match des ténors crooners !

De toutes ces chansons, si elle devait n’en retenir que deux, ce seraient probablement Les mots bleus de Christophe, et Sur un prélude de Bach de Maurane, qu’elle a interprété en bis tout à la fin du concert.

Le son de la clarinette

Dans ce survol musical des grandes années de la chanson française, la chanteuse a été admirablement servie par un sextuor d’instrumentistes. Les cordes venaient à mesure du chant en accompagner le caractère lyrique ; la contrebasse ponctuait les temps et donnait au rythme un caractère jazz, si souvent présent dans la chanson française…

De toutes, c’est sans doute la ligne mélodique de la clarinette qui a été la plus frappante. Elle se mêle à la voix dans un contrechant d’une insondable limpidité, répondant ici à la contrebasse, ici au piano. Comme dans la mélodie Le Pâtre sur le Rocher de Schubert, clarinette et voix s’unissent et donnent une profondeur captivante aux paroles de ces chansons. On sort du concert, dans les Invalides éclairés, en les fredonnant du bout des lèvres…

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]