Trio Goldberg : les copains d’abord !

CONCERT – Les solistes du trio Goldberg, tête de pupitre de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, Liza Kerob (premier violon solo), Federico Hood (alto solo) et Thierry Amadi (violoncelle solo) sont réunis au Palais du Pharo à Marseille-Concerts, dans un programme au classicisme viennois signé Haydn et Mozart.

Petits arrangements entre amis

S’il y a un ingrédient, entrant dans la formule magique de la potion qu’est une formation chambriste, c’est d’abord l’amitié. Elle relève d’une rencontre, d’un projet, d’une dynamique concrète ou plus impalpable. Dès que les trois partenaires du Trio Goldberg gagnent leur estrade, le pacte est scellé, la connivence palpable.

Haydn et Mozart, réunis par le programme, sont aussi deux amis, et deux frères en franc-maçonnerie. Leur écriture classique est capable d’atteindre un point d’équilibre fragile et prodigieux. Elle est particulièrement exposée dans la musique de chambre : chaque instrument, avec sa tessiture et sa sonorité, s’enracine et s’exalte mutuellement. Choisir la formation en trio, c’est faire le choix de la pureté, celle de la texture tonale classique, avec sa basse, son chant et son harmonie et une plus grande liberté qu’avec la musique baroque. Les instruments échangent en permanence leurs fonctions et leurs tessitures. 

Imagine Bach

D’où l’importance de l’amitié, qui prend corps instrumental, dans le jeu délicat et engagé du programme réuni par le trio : de précieux exercices de transcription par Haydn de ses propres sonates, un chef d’œuvre du répertoire mozartien, puis, en bis, la transcription du thème des variations Goldberg, dont le premier concert aura donné son nom de baptême à la formation. Comme une bouteille à la mer, qui rive les fondations du Palais du Pharo, l’œuvre voudrait appeler les êtres humains à davantage de paix et d’amour, selon les paroles adressées au public par Liza Kerob, à l’issue du concert.

Des applaudissements longs, nourris, reconnaissants, sont accueillis avec cette même énergie, par les trois musiciens, passeurs d’une ancienne manière de faire-musique, et bienheureux de la partager avec un public nombreux et vivant.

Demandez le programme !

  • MozartDivertimento K 563
  • Haydn – Trio op.53 n°1 en sol majeur
  • Haydn – Trio op.53 n°3 en ré majeur
  • Haydn – Trio op.53 n°2 en si bémol majeur
  • Bach – Transcription de l’aria des variations Goldberg
- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]