AccueilA la UneRoulez jeunesse, à la Philharmonie de Paris !

Roulez jeunesse, à la Philharmonie de Paris !

COMPTE-RENDU – L’Orchestre français des jeunes (OFJ) fêtait ses 40 ans ce dimanche dans la Grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris. Autant vous dire que la fête fut belle et réjouissante.

Si jeunes et déjà si talentueux ! Voilà ce qu’on pouvait se dire, à l’écoute du concert de l’Orchestre français des jeunes, dimanche 11 décembre à la Philharmonie de Paris.
Mené de main de maître par son chef, le danois Michael Schønwandt, l’orchestre a aligné, sans sourciller, le Carnaval romain d’Hector Berlioz, le Poème de l’amour et de la mer d’Ernest Chausson, Liesse, composée spécialement pour lui par Suzanne Giraud, D’un matin de printemps, de Lili Boulanger, et enfin la 2e suite de Daphnis et Chloé de Ravel !

Aux âmes bien nées…
©William Beaucardet

Un programme exclusivement français, tout en scintillements et frémissements, et requérant un effectif orchestral large. De quoi, pour nos apprentis-musiciens, laisser libre cours à leur enthousiasme, finement, précisément, presqu’amoureusement guidés par la baguette sûre et confiante de Michael Schønwandt. Avec une mention spéciale pour la soprano Marie-Laure Garnier, qui a su, avec talent et sensualité, glisser son beau timbre profond au sein de l’orchestre, pour chanter avec lui le Poème de l’amour et de la mer de Chausson.

À lire également : Ophélie Gaillard : « j’aimerais inciter les jeunes à prendre des risques »

Chaque membre de l’Orchestre français des jeunes pourrait reprendre à son compte cette citation du Cid de Corneille : « Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». 


Créé en 1982 par le Ministère de la Culture, sous l’ère Jack Lang, l’Orchestre français des jeunes répond au besoin d’une formation de très haut niveau au métier de musicien d’orchestre. 91% de ses membres en font leur métier, dont 59% en poste dans un orchestre professionnel.
Ses membres actuels sont issus de différents Pôles supérieurs, des 2 Conservatoires nationaux supérieurs, de la Haute Ecole de musique de Genève, de Conservatoires à rayonnement régional ou encore de la Hochschule für Musik de Berlin.

Plus d’informations ici : http://www.ofj.fr/

Crédit image : William Beaucardet

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]