AccueilA la UneÀ Dijon, le Quatuor Zaïde joue avec le feu !

À Dijon, le Quatuor Zaïde joue avec le feu !

CONCERT – Au Grand Théâtre de Dijon, le Quatuor Zaïde s’attaque à deux classiques du répertoire pour quatuor. Des interprétations qui n’ont pas peur du risque !

Le Quatuor Zaïde aime prendre des risques. De ce point de vue-là, le récital qu’ils ont donné à Dijon était très dangereux : ils ont réuni deux quatuors à cordes français côte à côte, comme si c’était évident de le faire, et comme le font tant d’autres : Ravel et Debussy. Le Quatuor en fa majeur, op. 35 du premier et le Quatuor en sol mineur, op. 10 du deuxième. Choix classique à première vue, mais quand on sépare ces deux « cousins » par une œuvre de la jeune compositrice Cécile Buchet, la prise de risque est grande, devant un public qui n’accueille pas toujours très bien des pièces d’une telle modernité. Alors quand, en plus, ils programment en bis un arrangement de Purple Haze de Jimmy Hendrix…

Zaïde : quatuor casse-cou !

Mais le Quatuor Zaïde aime prendre des risques, tout le temps. Les phrasés périlleux qui mettent l’ensemble en péril sont peut-être leur marque de fabrique. Leur jeu est si fortement intriqué que presque chaque passage vous laisse un peu à bout de souffle, ce qui est à lui seul la marque de la grande musique de chambre. Mais ils risquent aussi beaucoup avec leur son. Bien sûr, ils peuvent produire de riches tutti – l’ouverture du quatuor de Ravel l’a montré très clairement – mais la gamme de résonances qu’ils génèrent provient d’un engagement soutenu à exploiter le plus large éventail de sons de l’instrument.  Ainsi, les piani sont générés en montant un peu l’archet sur la touche et en créant des sons aussi légers que l’air, et les types de passages dans les trois œuvres programmées ont été traités avec des sonorités qui auraient pu être marquées sul ponticello : des techniques extraordinaires que l’on associe davantage à Bartok, Stravinsky et Schoenberg, et qui nous rappellent que le premier quatuor de Bartok a été écrit seulement cinq ans après celui de Ravel.

Elles assurent

Mais la maîtrise technique du Quatuor Zaïde n’est que la face émergée de l’iceberg.  Ce qu’ils apportent au récital, c’est une énergie contagieuse – pas seulement dans les passages forts et rapides, où il est facile de frimer, comme tant d’ensembles – mais dans les transitions calmes de Debussy et Ravel, où une intensité énergique sous-tendait chaque décision musicale qu’elles prenaient. L’une des conséquences de cet élan est le sens de la ligne que le quatuor a imprimé aux deux classiques. Tant Debussy que Ravel posent des problèmes d’interprétation parce que les éléments thématiques sont insaisissables et se transforment en transitions avant même d’avoir produit leur effet. Le Quatuor Zaïde a su réunir tous ces éléments pour créer des interprétations captivantes.

Quatuor élémentaire

Les Quatre éléments de Cécile Buchet ont été écrits pour l’ensemble en 2021, alors que la compositrice avait 33 ans, et ont été précédés d’un texte allusif lu par le second violon, Leslie Boulin Raulet, qui exposait les grandes lignes du programme de l’œuvre. Chacun des quatre éléments met en scène un membre du quatuor en tant que soliste avec un langage musical accessible ; même si l’introduction tente de nous effrayer en parlant de microtonalité, le langage de l’œuvre repose plutôt sur des glissades sonores étendues.

À lire également : Le Quatuor Zaïde chante La Flûte Enchantée

Lorsque Charlotte Maclet a présenté le rappel, elle avait l’air un peu sur la défensive, ce qui n’était pas nécessaire. Compte tenu de l’âge moyen des spectateurs, la plupart d’entre eux auraient apprécié « Purple Haze » lors de sa première apparition en 1967, et ils l’ont à nouveau apprécié grâce à l’énergie musicale du Quatuor Zaïde et – oui – à quelques glissandi supplémentaires !

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]