AccueilA la UneAcadémie Jaroussky : l'école a trouvé ses fans !

Académie Jaroussky : l’école a trouvé ses fans !

CONCERT – Vendredi soir, à la Seine Musicale, la promotion Debussy de l’Académie Jaroussky a offert un spectacle musical difficilement oubliable. S’il est impossible de citer tous les talents présents sur scène, en voici un aperçu, avant de retrouver les voix de ce concert sur Olyrix.com

L’académie Jaroussky, késako ?
Des violoncelles à l’appel

Les jeunes talents de la classe de violoncelle ont ouvert le bal, sous la direction de leur professeure, Anne Gastinel. Ils ont ébloui le public avec leur interprétation entraînante et pleine de complicité du Mambo pour 6 violoncelles de Lindermann. Un véritable festival de notes et de mouvements, les violoncelles dansant au rythme endiablé de cette pièce musicale unique. Les spectateurs ont été emportés par cette performance dynamique et originale, où les violoncellistes, au-delà de leur talent, ont montré leur cohésion en tant qu’ensemble.

Les violoncelles de la classe d’Anne Gastinel, qui a participé au concert ©David Roch
Un violon du Japon

Les solistes ont chacun donné de leur personne pour la soirée : la violoniste Yoko Ishikura a également laissé une impression durable avec sa performance virtuose de la Valse Caprice pour violon et piano de Oistrakh. Sa maîtrise technique, sa passion pour la musique et son énergie communicative ont électrisé la scène. Elle a enchaîné les notes avec une aisance déconcertante, éblouissant le public avec un charisme scénique. C’était un véritable feu d’artifice musical, et Yoko Ishikura a prouvé qu’elle était bien une étoile montante.

Yoko Ishikura ©C-Y Nicolas
Du brio au piano

Mais les talents ne se limitaient pas aux violoncellistes et aux violonistes ! Antonin Bonnet, au piano, a également montré tout son talent en interprétant l’Étude Pour les agréments de Debussy avec élégance et sensibilité. Sa maîtrise du clavier et son interprétation subtile ont transporté le public dans un univers musical envoûtant.

Magdalena Sypniewski, au violon, a également laissé une impression marquante avec sa performance de la 8e Sonate pour violon et piano de Beethoven. Son jeu expressif et passionné a captivé les spectateurs, et sa virtuosité au violon a été saluée par des applaudissements enthousiastes.

À lire également : Les voix de l’Académie Jaroussky sur Olyrix.com
Pour une promotion au diapason !

Au-delà de leurs performances individuelles, les instrumentistes de l’Académie Jaroussky ont également montré une belle complicité en jouant ensemble diverses pièces musicales. Leur synchronisation, leur cohésion et leur harmonie ont été évidentes, témoignant de l’excellence de leur formation à l’Académie.

Ce concert final de l’Académie Jaroussky fut une véritable réussite, avec des moments musicaux mémorables et des (jeunes) talents exceptionnels sur scène.. Le public à l’unisson semblait en accord au moment des applaudissements. Au tableau d’honneur, les étudiants du jour ont reçu à la fois félicitations et encouragements !

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

Retraite à Venise 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]