AccueilSpectaclesComptes-rendus de spectacles - DanseChaillot Nomade : une référence à la Villette !

Chaillot Nomade : une référence à la Villette !

DANSE – Dans le cadre de Chaillot Nomade on retrouve à La Villette le Nederlands Dans Theater II. Au programme deux courtes pièces : l’une du chorégraphe suédois Johan Inger et l’autre de l’israélien Nadav Zelner. La jeune troupe créée en 1978 par Jiří Kylián continue de nous faire découvrir des chorégraphes en plein essor.

Le décor, outil central du jeu

Pour Out of Breath de Johan Inger le rideau s’ouvre sur une sculpture blanche en forme de vague. L’élément fait partie du spectacle. Les danseurs grimpent dessus, s’y cachent, en sautent…

Et la danse ?

Les mouvements dansants et esthétiques, avec de nombreux développés à la seconde, s’enchaînent avec des pas bien plus simples tels des sautillés pour se déplacer. Lors du solo silencieux d’une femme de dos, ses bras se déploient et on entend presque de la musique tant ses mouvements sont vivants et rythmés. Les duos se font et se défont, en se recomposant parfois avec d’autres danseurs. La précision est fondamentale pour retrouver le mouvement au bon moment.

Quelle idée se cache derrière ?

Pour une fois, la course quasi permanente sur le plateau par différents danseurs n’est pas dérangeante mais on se demande à quoi elle peut bien faire référence. La pièce a pour sujet, selon le fascicule la “présence persistante de la mort”, notre tendance à l’oublier et la façon dont la passion de la vie la dépasse. Alors cette course représente-t-elle la mort ou au contraire la vie ? On est un peu confus car la danse est très peu descriptive.

Teaser de la pièce

La deuxième pièce, Bedtime story de Nadav Zelner est plus forte. La musique commence avant l’ouverture du rideau ce qui est toujours synonyme de difficulté à se concentrer dans le public.

Vous êtes plutôt solos ou duos ?

Ici les solos s’enchaînent avec des transitions bien faites : la musique et la lumière indiquent le changement. Les moments de groupe sont d’une grande intensité. La puissance réside dans l’individualité : si les danseurs ne font pas tous exactement le même mouvement à l’unisson, ils dansent dans une énergie commune. On regrette que le groupe laisse trop rapidement place à de nouveaux solos.

Teaser de Bedtime Story
Inspirations multiples

Cette pièce est riche d’inspirations. On retrouve évidemment en tête Ohad Naharin et Hofesh Shechter pour l’énergie et la force de groupe. Mais les inspirations sont plus vastes que la technique Gaga. Des mouvements sont influencés par le hip-hop, la musique et des déhanchés rappellent les danses orientales, des duos ressemblent à des danses de couple latines. Un solo se transforme presque en cabaret.

Trouver sa propre spécificité

Ainsi quand les femmes s’assoient sur les hommes à quatre pattes, on se souvient instantanément de Venezuela de Ohad Naharin créé en 2017 et vu il y a un an à Chaillot. Si la reprise d’un mouvement ne peut jamais être qualifiée de copie, il faut veiller à trouver sa propre spécificité.

Le mouvement de Venezuela…
Et sa reprise dans Bedtime Story

Le chorégraphe développe déjà un style qui lui est propre. Il y a quelque chose dans les épaules, une tension, qui est unique. Il invente aussi de nouveaux enchaînements comme ce grand jeté qui atterrit à genoux. Il nous emmène voyager dans son univers, ici l’état juste avant le réveil total où l’on est encore un peu dans le rêve.

À lire également : L'épouvantable Triptych de Peeping Tom

Le public est bien réveillé et offre à cette pièce une standing ovation en tapant du pied. La musique entraînante, l’énergie des danseurs et leur joie de danser sont la recette d’un très beau moment. Le chorégraphe n’est pas loin de devenir lui-même une référence. Après ces deux pièces d’une vingtaine de minutes, une troisième n’aurait pas été de trop pour apprécier encore un peu ces fabuleux danseurs.  

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]