AccueilSpectaclesComptes-rendus de spectacles - InstrumentalMozart - Beethoven : le classico de Bordeaux

Mozart – Beethoven : le classico de Bordeaux

CONCERT – Soirée rassurante pour le public de l’Opéra National de Bordeaux dans son cocon d’auditorium : Mozart et Beethoven réunis pour un programme connu comme le loup blanc par orchestres, chefs et solistes. L’occasion de prouver que c’est dans les vieilles casseroles qu’on fait recette, avec la top chef du jour : la pianiste Marie-Ange Nguci, qui mérite déjà ses trois étoiles.

Difficile de faire plus classique que le programme qui a réuni l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et Marie-Ange Nguci au piano, au cœur de la saison symphonique de l’Opéra de Bordeaux. Mozart et Beethoven ensemble sur la même affiche, c’est a peu près l’équivalent d’une projection du dimanche au festival de Cannes. Les étoiles sont sur le tapis, et le public au rendez-vous. L’auditorium est bondé ce vendredi soir, alors que s’avancent sur scène les deux capitaines de soirée, qui brilleront chacun leur tour.

À lire également : L'interview perchée de Marie-Ange Nguci
Mozart, niveau C2

La première, Marie-Ange Nguci n’a (déjà !) plus rien à prouver. Du haut de ses 26 printemps, de son prix de CNSM obtenu à 16 ans, elle montre à chacune de ses sorties qu’aux sept langues qu’elle parle couramment, il faut en ajouter une huitième : la musique. De Bach à Rachmaninov, de Saint-Saëns à la musique contemporaine (elle a un diplôme en ondes Marthenot !), Marie-Ange Nguci c’est la pianiste totale.

Ce soir à Bordeaux, c’est de Mozart qu’elle était appelée à être l’interprète. Concerto n°24, dernier appel du piano à l’orchestre dans l’œuvre du génie. Sur les 88 touches du Steinway de l’auditorium, capot ouvert, Marie-Ange Nguci se lance dans un vrai récital. Les triolets des cadences, les traits sur plusieurs octaves, le toucher léger à souhait : c’est du piano de très grande ampleur. Si on ferme les yeux, on entend le discours riche et puissant d’une interprète dans la fleur de l’âge, qui a déjà tout vu et tout entendu. Son prof de toujours, le regretté Nicholas Angelich, n’aurait sûrement rien trouvé à redire…

La deuxième capitaine de soirée était la chef chinoise Zhang Xian. Si elle a déroulé le tapis rouge pour Marie-Ange Nguci en première partie de concert, elle l’a occupé complètement après l’entracte. Difficile de quitter des yeux sa performance physique dans la Septième de Beethoven, qui demande un engagement total. Impossible de lâcher l’orchestre dans cette musique, il faut être vigilant à tous les équilibres, surtout dans les deux derniers mouvements. Tout peut basculer très vite si on ne tient pas les reines solidement, ce que fait à merveille Zhang Xian, du haut de son métier. Elle est bien aidée par des musiciens de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine plus soudés que jamais, qui sortaient d’une série de concert avec Joseph Swensen, dont la passion et la symbiose musicale leur fait visiblement le plus grand bien.

À lire également : Joseph Swensen fait décoller Bordeaux

Cette année, les concerts à l’auditorium sont l’occasion de redécouvrir des partitions dont on pourrait penser qu’elles n’ont plus rien à nous apprendre. Après un dytique Mendelssohn-Beethoven en novembre, difficile de faire plus classico-classique que celui-là… Les abonnés sont contents, les néophytes se frottent à des chefs-d’œuvre. Tout le monde est content. Allez Bordeaux, la prochaine fois on prend un petit risque, ça vous dit ?

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

1 COMMENTAIRE

  1. Très beau concert, en effet, sans oublier trois « encore » offerts pas Marie-ange Nguci dont une Toccata Opus 111 de Saint-Saêns époustouflante ! Ce concert sera diffusé le samedi 2 mars sur radio Classique à 20h, si toutefois cet enregistrement ne disparaît pas des programmes comme ce fut le cas pour le concert de Noël…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]