AccueilA la UnePorque existe otro querer, l'hymne à l'amour de Marina Viotti et Gabriel...

Porque existe otro querer, l’hymne à l’amour de Marina Viotti et Gabriel Bianco

DISQUE – Avec leur disque Porque existe otro querer (‘Parce qu’il existe d’autres manières d’aimer’), paru chez Aparte, la mezzo-soprano Marina Viotti et le guitariste Gabriel Bianco chantent les dimensions protéiformes de l’amour, et ça leur va bien !

Rencontrés début 2020 à Bruxelles, le temps d’un concert, le guitariste Gabriel Bianco et la mezzo-soprano Marina Viotti ont vite senti qu’ils avaient plus à se dire et à dire ensemble musicalement. Confinement oblige, ils ont eu le temps, à distance, de concocter et mûrir leur programme, Gabriel écrivant les arrangements des pièces, à l’origine pour piano, et Marina s’appropriant la partie vocale. Deux ans après ils gravaient ce disque, Porque existe otro querer, à l’indéniable et chatoyante étoffe musicale.

Mosaïque d’amour…
Une écoute au gré des vagues

Pour l’écouter, nous vous conseillons de démarrer par la plage 6, Dos gardenias, d’Isolina Carrilo, qui contient le titre du disque. Cette plage est une merveille de chaloupé travaillé au millimètre, avec le saxophone enjôleur de Guerry Lopez et de discrète et pertinentes maracas.

Puis d’enchainer avec la plage 8, Historia de un amor, de Carlos Eleta Almaran, qui vous remuera au plus profond de l’âme. De passer ensuite à la plage 9, belle version, parlée, de La Vie d’artiste de Léo Ferré, avant d’apprécier le cycle des Siete canciones populares españoles (‘Sept chansons populaires espagnoles’) de Manuel de Falla. Ou encore la plage 18, Quiero, d’Inès Halimi, qui semble avoir été écrite exactement pour ce disque. Enfin, de se laisser porter, en butinant d’une piste à l’autre, par le charme indéniable généré par la guitare conteuse et lascive de Gabriel Bianco, mêlée à l’immense voix, parfaitement maîtrisée, de Marina Viotti, qui combine puissance, lyrisme, conduit de la ligne musicale et précision de la diction.

Marina Viotti, la confirmation d’un talent sûr

Agée de 37 ans et Artiste lyrique de l’année 2023 aux Victoire de la musique classique, nous avions découvert la mezzo-soprano au disque, via son hommage à Pauline Viardot, enregistré avec Les Talens lyriques. Aussi à l’aise dans le répertoire de la mélodie française que dans celui de la cancione espagnole ou du bel canto italien, avec une qualité de tenuto digne d’une Montserra Caballe, nous parions le meilleur pour elle !


Vous voulez faire mieux connaissance avec la mezzo-soprano Marina Viotti ? Ecoutez son dernier disque, Porque existe otro querer !

Pourquoi on aime
  • Pour le côté zen, chaloupé et bienfaisant de ce disque
  • Pour la voix, assez magistrale, de Marina Viotti
  • Pour la découverte des Sept chansons populaires espagnoles de Manuel de Falla
C’est pour qui
  • Les amoureux d’un fado revisité à la sauce classique
  • Ceux qui aiment les propositions lyriques intimes et sensuelles
  • Ceux qui cherchent quel disque offrir à un.e ami.e qui vient d’essuyer une déconvenue amoureuse. Parce que l’amour peut prendre de multiples apparences, et parfois même, surprendre !
Vous aimerez aussi
- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]