AccueilSpectaclesComptes-rendus de spectacles - DanseBordeaux : Giselle est rhabillée pour les fêtes !

Bordeaux : Giselle est rhabillée pour les fêtes !

DANSE – L’Opéra National de Bordeaux présente son traditionnel ballet de noël au Grand-Théâtre jusqu’au 31 décembre. C’est le retour de notre héroïne romantique Giselle, de ses problèmes de cœur et de ses copines fantômes un peu flippantes. Pour moderniser le livret, écrit par Théophile Gautier en 1841, Matali Crasset, designer française, prend en charge la scénographie. C’est la rencontre entre une héroïne conventionnelle et une artiste à la démarche écologique, sociale, ancrée dans son époque.

Deux mondes irréconciliables

Matali Crasset construit deux mondes que tout oppose. Celui de Giselle, fermière, qui prend en charge la nature. Et celui de son courtisan, le prince Albert, où l’apparence fait loi. Leurs costumes sont saillants et synthétiques, tandis que les villageois sont vêtus de tissu gaufré (oui, comme les serpillères). Une lecture moderne qui ne présage rien de bon. Trahie par son bien-aimé, Giselle sombre dans la folie et rejoint les wilis, ces esprits vengeresses…

© Julien Benhamou
Giselle by Matali Crasset : faite pour durer

Matali Crasset choisit une scénographie épurée. Les décors sont réduits à leur essence, laissant paraître les matières brutes. Par principe, elle met en avant la fabrication. Une démarche qu’elle présente comme collective, locale et écologique. Les tutus sont recyclés d’anciens ballets, les décors sont réutilisables, les textiles fabriqués en France etc… Matali Crasset replace les petites mains de l’opéra sur le devant de la scène. Et c’est sûrement ce qu’il y a de plus moderne ici. Plus de doute, c’est le monde de Giselle qu’elle a choisi pour le monde de demain.

© Julien Benhamou
Pas touche au tutu !

Le ballet revient à la version originale de Giselle. Derrière les couleurs pop, se cache une héroïne tragique, sacrificielle et romantique jusqu’au tutu. Un drapé de tulles blancs, simple et intemporel, qui flotte au rythme des acrobaties. Une chorégraphie pantomime et des sentiments exaltés : un ballet romantique excellemment exécuté. Les danseurs sont au rendez-vous, et soignent leur interprétation scénique. Enfin, la direction musicale de Sora Elisabeth fait honneur aux merveilleuses compositions d’Adolphe Adam !

Un mélange entre tradition et modernité qui mettra tous les membres de votre famille d’accord. Le charme de l’esprit romantique séduira les cœurs sensibles, et pour ceux qui connaissent Giselle par cœur, Matali Crasset a refait le décor.

© Julien Benhamou
- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]