Beethoven à Massy : programme délicat

CONCERT – A l’Opéra de Massy et sous la direction de Constantin Rouits, l’Orchestre de l’Opéra de Massy propose un concert dans lequel de jeunes interprètes rencontrent Beethoven, à commencer par le prodigieux violoniste Nathan Mierdl, ainsi que des élèves de conservatoires franciliens dans le cadre d’une académie d’orchestre.

Beethoven fut un prodige en piano mais il n’était pas maladroit avec un violon. Après quelques esquisses, c’est la trentaine à peine passée que le musicien s’affirme dans son travail de compositeur avec notamment sa tout première symphonie, son seul et unique Concerto pour violon et le projet d’un opéra sur le général romain Coriolan, dont ne fut achevé que l’ouverture. C’est ce visage de Beethoven, en plein période de fougue créatrice et annonçant le basculement dans les expressivités intérieures du mouvement romantique, que l’Orchestre de l’Opéra de Massy et son directeur musical Constantin Rouits proposent de redécouvrir, à l’Opéra de Massy.

Beethoven & Mierdl : en délicatesse

C’est par le jeune Premier violon solo de l’Orchestre philharmonique de Radio France, Nathan Mierdl, que ce portrait débute avec le Concerto pour violon en ré Majeur. Loin de proposer une interprétation démonstrative et exubérante, il montre un jeu tout en finesse avec de longs phrasés très fluides, animés d’un souffle musical captivant. Sa proposition se est parfois tout à fait touchante, particulièrement lors du deuxième mouvement Larghetto où sa nuance revêt la douce couleur p comme « présent », parfaitement audible jusqu’au fond de la salle. Le timbre de son instrument toujours caressant, très clair et tendrement lumineux dans les aigus a un beau et léger grain dans les graves.

Si l’agilité de la main gauche ne manque pas d’impressionner dans les cadences virtuoses – qui privilégie néanmoins la musicalité à la démonstration alors que sa jeunesse et ses talents lui autoriseraient l’insolence –, c’est la technique de son archet qui manifeste le talent de Nathan Mierdl. La parfaite netteté de ses traits lui permet de proposer une interprétation qui lui est propre, sensible et délicate. Le public admiratif lui en redemande et, dans un silence quasi religieux, obtient en bis le Largo de la Sonate pour violon n°3 de Bach, avec une interprétation d’une rare finesse.

Beethoven & l’Orchestre de l’Opéra de Massy : jeunes et complices

Lors de cette première partie, l’Orchestre de l’Opéra de Massy est un accompagnateur sérieux bien que manquant d’un certain souffle, d’une âme musicale qui offre plus que l’ordinaire : les rythmes sont précis, le tempo respecté jusqu’au fond du temps donnant parfois l’impression d’une petite lourdeur et d’un mouvement un peu stagnant. La direction de Constantin Rouits ne manque pourtant pas d’énergie, alliant élégance et fermeté du geste, encourageant à des intentions nuancées. C’est dans la seconde partie de concert que, rejoins par des élèves de conservatoires franciliens, la formation de pupitre en binôme musicien professionnel et jeune instrumentiste permet de retrouver un peu d’audace dans le son et les propositions. Chacun des membres des pupitres de cordes devient moteur, par son expérience ou sa motivation. L’ouverture de Coriolan est animée de rythmes élancés et précis, avec des accents et des contrastes assez efficaces, bien que pouvant gagner encore un rien en dramatisme pour vraiment impressionner. Après un élégant Andante cantabile con moto, le Menuetto est agréablement alerte et vivant, l’orchestre faisant preuve d’un bon équilibre et d’un beau son d’ensemble.

À lire également : La playlist du violoniste Nathan Mierdl

Le concert se conclut de manière joyeuse avec un extrait du Menuetto en bis, laissant le public de l’Opéra de Massy enchanté et séduit par la symbiose entre la jeunesse prometteuse et les musiciens plus chevronnés.

Demandez le programme !

  • L.V. Beethoven – Concerto pour violon et orchestre en Ré majeur
  • L.V. Beethoven – Ouverture de Coriolan
  • L.V. Beethoven – – Symphonie n°1 en Ut majeur
- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]