AccueilA la UneLa playlist du violoniste Nathan Mierdl

La playlist du violoniste Nathan Mierdl

PLAYLIST – Au début de l’année, Nathan Mierdl a été nommé premier violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, aux côtés d’Hélène Collerette et de Ji Yoon Park. Grâce à sa playlist, nous allons en savoir un peu plus sur lui.

Une playlist à retrouver sur notre chaîne YouTube et sur Spotify

Lauréat de concours prestigieux (Yehudi Menuhin, Ludwig Spohr de Weimar, Mirecourt, Rodolfo Lipizer et Ginette Neveu), Nathan Mierdl a également suivi l’enseignement de l’Académie de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, avant d’intégrer l’Orchestre National de France comme violon tuttiste en 2017. En 2018 il rejoint l’Orchestre Philharmonique de Radio France comme violon co-soliste, avant d’en être nommé, après concours, violon solo le 10 janvier 2023. Il aime également le travail de musicien chambriste, au sein du quatuor Gaïa, qu’il a créé en 2015, ou comme membre, plus récemment, du Trio Metral, aux côtés de Victor Metral (piano) et Laure-Hélène Michel (violoncelle).

Sa playlist témoigne de sa totale dévotion à son métier. Mais laissons-lui la parole…

Gustav MAHLER – 2e symphonie, Résurrection

Nathan MIERDL : « Cette interprétation de la 2e symphonie de Mahler par l’orchestre du Concertgebow d’Amsterdam dirigé par Mariss Jansons est ma préférée. Nous avons jouée cette symphonie en octobre avec l’orchestre Philharmonique de Radio France, et je me suis jeté à nouveau sur cette vidéo pour la réapprendre. Je l’ai écoutée avec la partition, pour préparer concrètement le travail à faire avec l’orchestre : comment placer les coups d’archets des cordes, quels passages plus difficiles à isoler, quelles transitions à soigner… Il fallait aussi que je préparer les moments où je joue en solo, dans le 1er mouvement mais également dans le 3e mouvement, en duo avec la flûte ou encore dans le dernier mouvement, en réponse à la mezzo.

Eugène YSAŸE – Ballade opus 27

C’est un bis que le violoniste Maxim Vengerov donne, après avoir interprété le concerto de Sibelius. C’est assez incroyable d’être capable de jouer ça en bis après un concerto entier de Sibelius ! Je suis frappé de la vitesse à laquelle il joue cette ballade. La puissance musicale et l’authenticité qui s’en dégagent témoignent de la grande confiance qu’on sent chez lui. Ca se voit dans son expression, dans son langage corporel. Il est en complète liberté avec l’œuvre. Vengerov est vraiment un très grand.

Jean SIBELIUS – Concerto pour violon de Sibelius

Et le voici à présent dans le concerto qui a précédé la ballade d’Ysaÿe. Il est avec l’orchestre de Chicago, dirigé par Daniel Barenboïm. Là encore, son aisance technique et sa sincérité d’expression sont époustouflantes. J’aime son lyrisme dans le mouvement lent, sa grande expressivité dans le 1er mouvement et son grain de folie dans le final.

Piotr Illitch TCHAÏKOVSKY – Le lac des cygnes (solo du violon solo)

Ce solo est interprété par David Nadien, violon solo de l’orchestre philharmonique de New York, du temps du grand Léonard Bernstein. Je suis à chaque fois saisi par la qualité de son son, à la fois douce et brillante. C’est l’interprétation parfaite, à mon sens, avec à la fois une grande maîtrise et une grande liberté. C’est un bel hommage au rôle du 1er violon, et à ce que peut représenter ce métier.

Hector BERLIOZ – Roméo et Juliette, fragments symphoniques

Cette captation a été réalisée salle Pleyel en 2011, avec Myung-Whun Chung à la tête de l’Orchestre philharmonique de Radio France. Je suis en admiration devant ce grand chef, qui a dirigé le Philhar, l’orchestre auquel j’ai la chance à présent d’appartenir, pendant quinze ans. Cette vidéo le représente bien. On y voit bien sa direction, et le son qu’il apporte au collectif. Pour moi, Chung fait partie de ceux qui parviennent à modeler le son de l’orchestre, notamment dans les cordes.

Piotr Illitch TCHAÏKOVSKY – Concerto pour violon

Je suis attaché à ce concerto car c’est avec lui que je suis entré comme violon solo au Philhar. Je l’ai beaucoup travaillé et joué en concert. Janine Jansen va venir le donner avec l’Orchestre de Paris à la Philharmonie, et je compte bien y assister ! »

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]