AccueilSpectaclesComptes-rendus de spectacles - DanseFrancenDanses : romances sans parole

FrancenDanses : romances sans parole

DANSE – FrancenDanses est une soirée consacrée au meilleur de la danse française, avec quatre des compagnies les plus prestigieuses de l’hexagone. L’idée est de présenter, pour deux soirées au Théâtre des Champs-Élysées, la version deux avec les ballets des opéras nationaux de Paris, de Bordeaux et du Rhin et celui de Preljocaj. Une mise en bouche réussie qui nous invite à découvrir ces troupes, et à prendre le train plus souvent pour aller les voir chez elles !

Gravité – Ballet de Preljocaj 
© JC Carbonne

Angelin Preljocaj présente un court extrait d’une de ses dernières créations : Gravité. Sur un plateau épuré, quatre danseurs habillés de blancs (Mirea Delogu, Antoine Dubois, Clara Freschel, Baptiste Coissieu) s’attirent et se repoussent au gré de leurs équilibres, combattant la gravité de leur corps et traçant entre eux la géométrie de mouvements millimétrés. Un passage hypnotique sur la musique de Chostakovitch par le maestro Preljocaj qui se savoure toujours avec autant de plaisir. 

Softly, as I leave you de Sol León & Paul Lightfoot – Opéra de Bordeaux

Ce magnifique duo est véritablement le coup de cœur de la soirée. Il nous plonge dans l’intimité amoureuse d’un couple : Hélène Bernadou apparaît enfermée dans une boîte rappelant un cercueil, où ses mouvements sont limités. Elle danse comme un lion en cage, son corps se cognant sur le bois à force de pirouettes. Elle incarne le sixième sens attribué aux félins. Puis un homme splendide torse nu (Kylian Tilagone) apparaît et danse un solo émouvant. Seul, il se meut au sol sans un seul regard pour sa partenaire. Il incarne le toucher, aveugle et pourtant si sensible. Nous autres spectateurs impuissants, sommes témoins de leur rencontre puis de leur rupture : un grand moment d’émotion d’une puissance rare qui nous met face à l’Amour. Avec un grand A. 

© Pierre Planchenault
On the Nature of Daylight de David Dawson– Opéra National du Rhin

Dans cette pièce, il est encore question d’amour et d’une rencontre entre un homme et une femme. Comment rencontrer le partenaire idéal ? Par hasard ou par choix ? C’est le propos du chorégraphe David Dawson. Tout d’abord, un homme et une femme se croisent sans se voir puis ils se recroisent et rattrapent le temps perdu, avant de séparer à nouveau. Le duo est impecablement interprété par Ana Karina Enriquez Gonzalez et Avery Reiners qui forment un duo tendrement complice. 

À lire également : Chaplin à Strasbourg, le sourire aux lèvres, la larme à l’oeil
Who cares ? de Balanchine – Un bel hommage à la comédie musical – Opéra de Paris

Créé en 1970, par le chorégraphe russo-américain Balanchine, on ne présente plus Who cares ?, donné l’hiver dernier à l’Opéra de Paris sur la musique jazzy de Gershwin, avec comme toile de fond les gratte-ciels de Manhattan et la période des années folles. Quoi de mieux pour clôturer la soirée que les étoiles de l’opéra de Paris, légères et virtuoses ? Un très bel homme (Mathieu Ganio) a visiblement un date avec un trio de superbes créatures, qui arrivent les unes après les autres : une déesse de la danse classique (Dorothée Gilbert), qui maîtrise sa chorégraphie jusqu’au bout des ongles, une élève modèle (Valentine Colasante) impeccable comme toujours et une petite nouvelle (Hannah O’Neill) qui irradie la scène avec une grande sensualité et un jeu d’actrice plein de malice. Les étoiles de l’Opéra de Paris nous émerveillent une fois de plus avec un sans-faute dans leur virtuosité : ils sautillent, virevoltent en solo ou en duo. Bref en d’autres termes, ils nous régalent et clôturent cette soirée bien trop courte avec panache. 

© Agathe Poupeney
- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]