AccueilActusActus - LyriqueJean-Luc Petitrenaud : Avignon, aux p'tits oignons !

Jean-Luc Petitrenaud : Avignon, aux p’tits oignons !

COMPTE-RENDU – Dans le cadre du cycle Midi à l’Opéra, l’Opéra Grand Avignon présente un spectacle un peu particulier : un monologue du journaliste et conteur gastronomique Jean-Luc Petitrenaud, accompagné par son invité spécial, Christian Étienne, Maître Cuisinier de France, dans la petite Salle des Préludes.

Un invité qui ne compte pas pour du beurre

Le spectacle, initialement prévu pour le 8 mars dernier, mais repoussé à cause d’un malheureux accident du journaliste, consiste en un monologue du journaliste et conteur gastronomique Jean-Luc Petitrenaud autour de la cuisine et la passion des amateurs de l’art culinaire. Ainsi, le spectacle met peut-être les pieds dans le plat et pèche par manque de musique. Le spectacle est, cependant, une rencontre agréable avec un passionné de cuisine qui met en évidence les similitudes entre la musique et la cuisine : l’importance du bon goût et des détails, l’expertise et la précision que demandent ces deux disciplines, l’amour et la patience nécessaires pour créer un résultat mémorable, et bien évidemment, la passion et le cœur.

Un artiste au cœur d’artichaut

En raison de son âge (73 ans) et de ses problèmes de mobilité, Jean-Luc Petitrenaud reste assis pendant tout le spectacle, mais cela ne l’empêche pas de retenir l’attention du public. Au contraire, il a la patate, c’est donc du gâteau pour lui. Son discours très éloquent est énoncé avec un bon rythme (pourrait-on dire qu’il n’appuie pas sur le champignon), une bonne diction et un bon volume. Il assaisonne son discours avec de petites blagues par-ci par-là qui mettent un peu de piquant dans ses mots et donnent du relief à ses histoires, faisant appel à nos souvenirs d’enfance (la cuisine de grand-mère versus la cuisine de maman). Il compense ainsi le manque de musique avec un certain charme particulier dans son discours.

Un bon coup de fourchette

Jean-Luc Petitrenaud nous présente un invité spécial qui n’est pas de la petite bière, mais plutôt la crème de la crème de la cuisine. Son ami, le chef avignonnais et Maître Cuisinier de France Christian Étienne le rejoint sur scène et apporte avec lui une petite surprise pour le public : une table remplie de bons produits provençaux avec lesquels il apprend au public la recette d’un tartare de tomate (qui met l’eau à la bouche, soit-dit en passant). Avec des anecdotes, des jeux de mots et un va-et-vient de blagues entre les deux (Frédéric Roels, directeur de l’Opéra, ayant droit à quelques blagues également), le public rit de bon gré (il se fend la poire, c’est le cas de le dire) et suit avec attention le discours des deux artistes culinaires. Effectivement, il n’y vont pas avec le dos de la cuillère. 

À lire également : Dans la cuisine de Turandot : quand les casseroles chantent juste 

Attention ! Le moment musical du spectacle arrive ! Après 53 ans de travail sur son piano (en cuisine), Christian Étienne joue do, ré, la, sol au piano et se rappelle que, lui, sur son piano à lui, dorait des soles… Les carottes sont cuites ! Comme d’habitude, à la fin du spectacle, le public ne reste pas en carafe et le manque de musique ne le faisant pas se sentir comme le dindon de la farce, il applaudit les artistes pendant de longues minutes. Le spectacle se termine dans la bonne humeur et est suivi d’une rencontre conviviale avec les artistes. Cerise sur le gâteau : une dégustation de la recette très aromatique et pleine de goût du tartare à la tomate préparée par le chef.

- Espace publicitaire -
Sur le même thème

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Espace publicitaire -

Vidêos Classykêo

Articles sponsorisés

Nos coups de cœurs

- Espace publicitaire -

Derniers articles

Newsletter

Twitter

[custom-twitter-feeds]